comment ça marche

comment ça marche ?

Par admin ferdinand-buisson, publié le mercredi 8 mai 2019 16:18 - Mis à jour le mercredi 8 mai 2019 16:22

Pour poursuivre des études scientifiques et devenir ingénieur, professeur ou chercheur, la voie naturelle est la C.P.G.E ,  Classe Préparatoire aux Grandes Écoles.

Après un baccalauréat S toutes spécialités (SVT ou SI), il y a trois voies à l’entrée : MPSI, PCSI et PTSI.

Nous ne parlerons pas de la 4ème voie (BCPST) qui ne mène pas aux mêmes écoles.

Les sigles : M.P.S.I. (Math Physique Sciences de l’Ingénieur), P.C.S.I. (Physique Chimie Sciences de l’Ingénieur) ou P.T.S.I. (Physique Technologie Sciences de l’Ingénieur).

Attention aux sigles ! L'absence du M en P.C.S.I. et en P.T.S.I. ne signifie pas qu'il n'y a pas de maths : il y en a 10 h par semaine contre 12 h en M.P.S.I. 

A la fin du premier semestre de la première année, un choix doit être fait :

- En P.C.S.I., ce choix est définitif entre P.C. et P.S.I.

- En M.P.S.I. et P.T.S.I., le choix de l’option S.I.1 (+ 2 h de S.I.I.) et S.I.2 (+ 1 h de Maths) donne la possibilité d’aller en deuxième année en PSI ou de rester dans sa voie.
 

En deuxième année, il y a quatre voies : M.P. (Math Physique), P.C. (Physique Chimie), P.S.I. (Physique Sciences de l’Ingénieur) et P.T. (Physique Technologie).

Les classes « étoilées » (MP*, PC*, PSI* et PT*) sont des classes de niveau réservées aux meilleurs élèves : les programmes y sont identiques mais le rythme plus soutenu.

Afin de promouvoir « l’équirespectabilité des voies », les Grandes Écoles recrutent sur l’ensemble des quatre voies.